Un tourisme citoyen

Encommun_0En Commun n°71

Juin 2010

En cette période estivale, il est de bon ton de parler Tourisme. Le tourisme, pour nombre d’entre nous correspond à la visite de sites remarquables, un peu lointains voire exotiques. Mais quid du Tourisme sur le territoire de Plaine Commune ?

Celui-ci s’inscrit dans une autre approche qui prend en compte tout à la fois la mise en tourisme du territoire, la (ré)appropriation de ce territoire par ses habitants, la valorisation des savoir-faire et la création d’activités économiques sans que l’un de ces objectifs prévale sur l’autre. S’y ajoute aussi le respect des nombreuses richesses architecturales, naturelles et l’implication du citoyen.

Le travail entrepris autour de la Cité-Jardins de Stains est exemplaire à plus d’un titre. La mise en valeur du site (architecture et urbanisme remarquables) passe obligatoirement par un travail mené par et pour ses habitants. La finalisation de ce travail intègre quant à lui des savoir-faire, favorise la création d’objets dédiés et les coopérations nationales et internationales via la création d’un réseau des Villes Cités-Jardins avec des partenaires français mais aussi belges, britanniques et néerlandais.

De nombreuses autres actions sont développées comme la valorisation des traditions des cultures légumières et maraîchères, la meilleure prise en compte du domaine fluvial (Seine et Canal), le soutien et la mise en réseaux des artisans d’arts du territoire participent à cette logique. Elles sont aussi le fruit d’un travail partenarial (avec Paris et les villes de l’agglo…) mais aussi plus transversal avec le Service des espaces verts ou la Mission insertion de l’agglomération par exemple.

Le projet de mise en place des “ greeters ” (des habitants formés à faire visiter leur quartier) inspiré de ce qui se fait déjà dans plusieurs grandes villes européennes permettra aussi de mobiliser nombre de nos concitoyens passionnés par leur territoire.

A Plaine commune, le Tourisme est donc loin de l’exotisme et ne se résume absolument pas à la visite de sites connus. C’est tout un territoire et des habitants qui sont mis en mouvement refusant la fatalité qu’on voudrait leur imposer.

Christophe Mézerette

Conseiller communautaire délégué au tourisme

 

Christophe Mezerette

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>