Ultimatum climatique : objectif Copenhague

Encommun_0En Commun n°64

Novembre 2009

 

La conférence de Copenhague sur le climat se tiendra du 5 au 18 décembre 2009 pour définir, suite au protocole de Kyoto (1997), de nouveaux engagements.

Pourquoi prendre de nouveaux engagements ?

D’une part, la concentration en gaz à effet de serre (GES) – cause principale du réchauffement climatique – ne cesse d’augmenter provoquant des impacts très importants et inquiétants sur le climat. L’objectif défini à Kyoto de -5,2% d’émission de GES n’est plus suffisant pour enrayer les changements climatiques en cours.

D’autre part, le rythme des changements économiques, sociaux, environnementaux nécessaires évolue moins vite que les phénomènes combattus.

Les données scientifiques recommandent désormais que la prochaine période d’engagements (après 2012) fixe des objectifs plus ambitieux afin de limiter l’augmentation de la température globale sous les + 2° par rapport au niveau pré-industriel de1850. Si ce seuil était dépassé, les impacts pour nos sociétés seraient dévastateurs et irréversibles.

Cette conférence sonne l’heure de vérité. L’enjeu est immense : tenter d’enrayer, de limiter le réchauffement climatique inexorablement en marche. 192 pays et gouvernements vont se rassembler pour décider de l’avenir de la planète et de l’humanité. L’objectif est de réduire de 40% les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020.

ONG, experts et scientifiques seront également présents. Les collectivités territoriales quant à elles sont quelque peu tenues à l’écart. Elles se doivent de jouer un rôle important dans la mobilisation car : 1- proches des habitants, elles sont les mieux placées pour faire évoluer les mentalités et les comportements des populations ; 2- elles sont également les mieux placées pour développer des politiques pour lutter contre le réchauffement climatique, comme c’est le cas à Plaine commune : Plan communautaire de l’environnement, Plan local de déplacements, élaboration d’un Plan climat-énergie, construction d’un Agenda 21, conception d’un Schéma directeur cyclable.

Nous devons tous nous mobiliser pour la réussite de cette conférence. C’est pourquoi à l’initiative du groupe Verts, Socialistes unitaires et Citoyens un vœu sera voté en conseil communautaire pour faire pression sur les chefs d’Etats afin qu’ils adoptent des décisions à la hauteur de l’enjeu. Nous invitons également tous les habitants du territoire à se mobiliser en signant la pétition « l’Ultimatum Climatique » sur le site www.copenhague2009.com.

Dominique Carré

Président du Groupe Verts, Socialistes unitaires et Citoyens
Conseiller communautaire délégué aux Transports et Déplacements

 

Dominique Carré

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>