SEDIF ficile à avaler – Appel citoyen à la transparence !

Logo_SEDIFLundi 22 novembre 2010

A la communauté d’agglomération Est Ensemble : la gauche s’apprête encore une fois à donner la main à VEOLIA. Le transfert de la compétence EAU à la communauté d’agglomération EST ENSEMBLE a permis aux 9 villes qui la composent de sortir du SEDIF. Depuis, les élus de gauche de la majorité se déchirent dans un combat, les uns pour faire ré-adhérer l’agglomération au SEDIF, les autres, moins nombreux jusqu’à ce jour, pour reconquérir un service public indispensable.

Il faut être honnête et préciser que la gauche est divisée, les positions du PS et du PCF sont plus que troubles.

Tout ceci, encore une fois, contre la position de leurs états-majors respectifs, clairement engagés en faveur de la gestion publique. Ces mêmes élus qui critiquent telle ou telle privatisation, soutiennent la campagne hors AGCS, perdent leurs convictions quand il s’agit de privatiser la gestion de l’eau, bien commun de l’Humanité (Voir la convention égalité réelle du PS et les propositions sur l’eau du PCF). Nous, élus de gauche siégeant au SEDIF, élus locaux et associations, tenons à redire ici que la gauche à une énorme responsabilité, une responsabilité historique dans le fait que le SEDIF ait réattribué la délégation de service public à une major de l’eau plutôt que de choisir la régie publique. La gauche avait l’occasion de rappeler ses fondamentaux concernant les services publics essentiels, plus particulièrement celui de l’eau, indispensable à la vie. Elle ne l’a pas saisie.

La gauche a perdu sa crédibilité en ne s’opposant pas clairement à Veolia lors du vote du SEDIF.

 

La mobilisation est grandissante en faveur d’une véritable gestion publique de l’eau. Elus, associations et usagers dénoncent les profits indécents générés par la vente d’eau par les grandes multinationales, comme en ce moment à Romainville, à Bondy, à Bagnolet, à Montreuil, à Pantin…

Aux côtés des habitants des Villes de Bagnolet, Bobigny, Bondy, Romainville, le Pré Saint-Gervais, Pantin, Noisy-le-Sec, Montreuil et Les Lilas, nous demandons solennellement à tous les élus de gauche d’exprimer clairement leur position qui nous l’espérons sera défavorable à Veolia, le 23 novembre 2010.

 

Un vote de ré-adhésion au SEDIF reviendrait à voter avec la droite. Cela constituerait un signal extrêmement négatif donné aux citoyens, à l’aune d’échéances électorales importantes.

PREMIERS SIGNATAIRES :

Élus au SEDIF : Madjid MESSAOUDENE (Élu au SEDIF, Saint-Denis, Plaine Commune), Christian METAIRIE (Elu au SEDIF, Arcueil, Val de Bièvre), Hervé RIVIERE, (Elu au SEDIF, Ivry, EE les Verts). Philippe MONGES, (Elu au SEDIF, l’Ile Saint-Denis, Plaine Commune), Aurélien BERTHOU, Pierrefitte (Elu au SEDIF, Plaine Commune).

Élus : Pierre Serne, conseiller régional IDF, conseiller municipal de Vincennes, Sophie Labrousse, conseillère municipale déléguée, Arcueil, Patrice DREVEAUX, conseiller municipal délégué, Arcueil. Jean-Luc TOULY,Conseiller régional IDF EE Les Verts, Claude MOSKALENKO, conseillère municipale déléguée, Pantin. Christiane PESCI, conseillère municipale EE Les Verts, Bagnolet. Gilles ALLAIS, Adjoint au Maire, Gentilly.

Associations d’usagers : Coordination Eau Ile de France, AGLEAU (alerte générale sur l’eau), Alterconsos Val de Bièvre

Signatures : estensembleregiepublique@gmail.com

Philippe Monges

Conseiller communautaire délégué à l’assainissement
Adjoint au maire de L’Île-Saint-Denis
 délégué à l’Urbanisme et au cadre de vie

 

Philippe Monges

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>