PLAN DE PROTECTION DE l’ATMOSPHERE IDF CARTON ROUGE

IMG_8073La Loi sur l’utilisation rationnelle de l’Énergie (LAURE) de 1996 oblige à mettre en œuvre dans les zones polluées des Plans de Protection de l’Atmosphère (PPA) pour améliorer la qualité de l’air et ramener les concentrations de polluants en dessous des valeurs limites. C’est le cas sur Plaine commune. La station à Saint-Denis sur l’A1 en 2016 a affiché 76 jours de dépassement de la valeur limite journalière pour les PM10 et une moyenne annuelle de 94 ug/m3 de NO2 (valeur maximale réglementaire de 40 ug/m3). Même les stations éloignées du trafic indiquent de nombreux dépassements. Rappelons que 1,6 millions franciliens sont exposés à une qualité de l’air très médiocre, 300 000 le sont aux PM10 (particules fines). Quant à a pollution atmosphérique en IDF, elle est responsable de 10 200 décès prématurés par an.

Révisé en 2013, le PPA d’Ile-de- France doit l’être à nouveau en 2017 car les niveaux de NO2 (Dioxyde d’azote) et PM10 dépassent les seuils imposés par l’Europe. Objectif : renforcer les mesures existantes et retarder les sanctions pour la France. Ces dépassements résultent des transports et du chauffage (secteurs résidentiel et tertiaire).

Au vu de la situation et de la prise en compte du réchauffement climatique, on pouvait s’attendre à un nouveau plan volontariste pour répondre aux enjeux de santé publique de nos populations. Il n’en n’est rien ! A part l’extension de l’obligation de réaliser un plan de mobilité pour les administrations et des mesures de restrictions des moteurs de roulage sur les plateformes aéroportuaires, toujours pas de plan de communication grand public sur la pollution atmosphérique. Quant à l’État il se désengage. Les financements prévus dans le cadre du projet « Villes respirables » passent de 1 million € à 123 000 €. Au vu du constat accablant, de l’insuffisance des actions et de leurs financements, les écologistes à Plaine commune et dans les villes donneront un avis défavorable à ce PPA.

Dominique Carré

Président du groupe

Le groupe Écologistes et Citoyens, est composé de :

Vice-présidents : Michel Bourgain (L’Ile-Saint- Denis) ; Kader Chibane (Saint-Denis)

Conseillers territoriaux délégués : Dominique Carré (Pierrefitte), Président du groupe

Conseiller(e) territoriaux : Béatrice Geyres (Saint-Denis), Francis Morin, (Stains), Hackim Rachidi (Aubervilliers), Essaïd Zemouri (Saint-Denis)

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>