Plan communautaire pour l’activité et l’emploi

travail_0Conseil communautaire

du 25 avril 2006

 

Michel BOURGAIN exprime, personnellement et au nom du groupe des Verts et citoyens, sa satisfaction face à la mise en œuvre de ce dossier, la méthode participative de son élaboration ainsi que son évolution positive. Initialement, le document s’intitulait « Plan pour l’emploi ». En comprenant désormais également le domaine des activités, le plan intègre notamment :

  • la dimension proactive du développement et d’un tissu enraciné qui valorise les ressources internes, humaines, techniques et culturelles du territoire ;
  • le potentiel de l’économie sociale et solidaire ;
  • l’effet de levier de la commande publique.

Ainsi, la communauté sera mieux équipée afin de combler l’écart entre l’offre d’emploi et la demande de travail. Les capacités et les besoins des TPME, qui créent le plus d’emplois, sont pris en compte. L’action publique pourra impulser le modelage d’une économie à moindre intensité capitalistique. A l’encontre d’une économie mondialisée insouciante des effets des délocalisations et préoccupée par les dividendes des actionnaires, une économie réduisant les consommations énergétiques et soucieuse des besoins de jeunes recherchant un stage ou un emploi est privilégiée. Toutefois, le groupe Verts et citoyens propose de renforcer le chapitre consacré à l’économie sociale et solidaire. A titre d’exemple, à la page 18, il est inscrit à cinq reprises que Plaine Commune « peut » effectuer certaines actions. Le groupe des Verts et citoyens souhaite que ce terme soit remplacer par ceux de « s’engage à ». Il propose également d’étoffer la dynamique d’effet de levier de la commande publique, insuffisamment abordée sous l’angle environnemental. Michel BOURGAIN souhaite également ajouter deux chapitres. L’un de ces volets concerne les engagements de la communauté et des collectivités locales en matière d’accueil des stagiaires et des apprentis. A ce titre, les clauses sociales, techniques et environnementales des activités afférentes doivent être généralisées et communiquées auprès des partenaires privés et publics. Le deuxième chapitre aurait pour objet le partage du plan auprès des offreurs et des demandeurs d’emploi, ainsi qu’il l’a déjà été évoqué en cette séance. Il est également nécessaire d’évaluer la réalisation des engagements du plan.

Michel Bourgain

Vice-président de Plaine commune en charge de l’Environnement 
et de l’Écologie
Maire de L’Île-Saint-Denis

 

Michel Bourgain

 

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>