Baisse des dotations… des alternatives !

Encommun_93En Commun n°93

Septembre-octobre-novembre 2014

 

Le Gouvernement a décidé de réduire de 11 milliards d’euros d’ici à 2017 les dotations aux collectivités locales. 20 millions d’euros seraient ainsi confisqués au budget de Plaine Commune et 45 millions aux budgets des neuf communes de l’agglomération.

À ce niveau, l’effort imposé à nos populations s’apparenterait à un étranglement. L’argent n’est pas à prendre dans la poche des communes modestes mais dans celle des banques qui ont tiré les principaux bénéfices des déficits successifs de l’État.

Faut-il assainir les finances publiques ? Oui. Pour maintenir le train de vie luxueux et destructeur des riches sur le dos des plus modestes ? Non. D’autres gisements existent. 50 milliards d’euros, c’est le montant annuel de l’exonération des cotisations sociales (30 milliards) et du crédit impôt-compétitivité (20 milliards). C’est aussi le montant annuel de l’évasion fiscale. Les ressources existent pour assainir les finances publiques et pour engager la conversion écologique et sociale de notre pays. 50 milliards par an, c’est ce qu’il faudrait investir chaque année dans celle-ci pendant dix ans.

Seul le combat déterminé des habitants, aux côtés de leurs élus, pourra ramener le gouvernement à la raison sociale et écologique.

Michel Bourgain

Vice-président en charge de l’Écologie urbaine
Maire de L’Île-Saint-Denis

 

Michel Bourgain

 

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>