Lancement du Plan Climat Énergie

climatConseil communautaire

du 24 septembre 2008

 

Michel Bourgain et le service environnement de Plaine Commune ont présenté le bilan énergie carbone du territoire. Il s’agit de la première étape de la mise ne œuvre du Plan Climat Énergie de Plaine Commune.

Tout d’abord, Michel Bourgain rappelle que ce plan a été lancé en octobre 2007. Il s’inscrit dans l’objectif mondial de division par quatre des émissions de gaz à effet de serre (le “facteur 4”) ainsi que dans le cadre du paquet énergie de l’union européenne demandant la réduction de 20% de ces émissions ainsi que la production de 20% d’énergie renouvelable d’ici à 2020.

Le plan communautaire se déroulera en quatre phases :

– La première représente l’état des lieux.

– La deuxième vise la mise en place d’une stratégie d’action centrée sur l’éclairage public, qui peut permettre une économie de 20% (soit environ un million d’euros par an) et la définition de référentiels énergie tels que la charte de qualité pour les constructions neuves.

– La troisième phase de concertation, nécessite la mise en place d’un collège de citoyens qui pourront rendre un avis du point de vue de l’usage quotidien.

– La quatrième phase proposera un soutien technique dans la mise en œuvre des préconisations.

Suit la présentation du bilan énergie du territoire de Plaine Commune.

Le bilan énergie propose l’état des lieux de la consommation d’énergie par secteur (résidentiel, tertiaire, transport…), sous-secteur (type d’habitat par exemple) et par usage (chauffage, sanitaire…). Il permettra d’identifier les principaux foyers de consommation de façon à offrir des marges de manœuvre pour économiser l’énergie. Les filières de production d’énergie sont à l’étude.

 

1) Le bilan carbone

Le bilan carbone prend en compte les émissions de gaz à effet de serre propres au territoire mais aussi celles qui lui sont extérieures mais nécessaires pour la production d’énergie du territoire. Ces informations seront bientôt publiées sur le site de Plaine Commune. Le territoire émet 450 000 tonnes équivalent carbone [1], soit 1,6 million de tonnes équivalent CO2. Il représente 0,3% des émissions nationales tout en représentant 0,5% de la population française. Le secteur des transports est le principal contributeur (38% des émissions). Suivent le secteur résidentiel avec 29% des émissions, le tertiaire avec 12% et le fret avec 12% également.

Le bilan carbone d’un habitant de Plaine Commune est à situer dans un contexte international. Un habitant émet en moyenne, toutes activités confondues, 4,9 tonnes équivalent CO2 par an, d’après des chiffres de 2005. Les chiffres sont identiques sur le département de la Seine-Saint-Denis mais inférieurs à la moyenne en Île-de-France. La moyenne nationale est de 6,6 tonnes. À titre de comparaison, en Côte-d’Ivoire, chaque habitant émet moins d’une tonne équivalent CO2 par an. Un habitant des États-Unis émet, en revanche, plus de 20 tonnes en moyenne. La moyenne mondiale est de 4 tonnes équivalent CO2. D’après les calculs du « facteur quatre » [2], l’objectif à atteindre se situe entre 1,4 et 2 tonnes équivalent CO2 par habitant et par an. On estime que 50% des émissions sont directement liées au mode de vie des l’habitant (son mode de chauffage et sa production de déchets par exemple). L’autre part des émissions est liée aux transports et infrastructures publiques, c’est-à-dire les paramètres sur lesquels Plaine Commune peut intervenir.

 

2) le bilan énergétique

Le bilan énergétique fait état de la consommation de 540 kilotonnes équivalent pétrole [3] sur le territoire, dont 70% sont d’origine fossiles, 24% sont d’origine électrique et 7% résultent de la chaleur en réseau. Le secteur résidentiel est responsable de 40% de cette consommation, le transport de personnes et de marchandises représentent 30%, le secteur tertiaire 20% et l’industrie 9%.

Un habitant de Plaine Commune consomme en moyenne 1,75 tonnes équivalent pétrole par an alors qu’un habitant d’Île-de-France en consomme 2. Plaine Commune se situe en deçà de la moyenne nationale de 2,6 tonnes, du fait de l’utilisation généralisée des transports en commun. Le territoire consomme 2,5% de l’énergie de l’Île-de-France et 0,3% de l’énergie française. La parc résidentiel de 130 000 logements dont 87% en collectif montre que l’enjeu principal d’économie d’énergie est le logement individuel et le logement collectif datant d’avant 1975. Suite notamment à l’adoption du Grenelle de l’environnement, les logements neufs construits d’ici à 2012 devront à l’avenir présenter des consommation énergétiques de 50 à 60 kWh par mètre carré. La consommation actuelle du parc est en moyenne de 283 kWh. Il devra être entre 210 et 270 kWh en moyenne en 2012.

Notes
[1] Les données scientifiques relatives aux émissions de Gaz à Effet de Serre s’expriment en « équivalent carbone » ou en « équivalent CO2 ». Il existe un facteur de 3,67 entre les deux mesures, c’est-à-dire que l’équivalent carbone vaut 3,67 équivalents CO2. 1kg de CO2 vaux 0,2727kg d’équivalent carbone, c’est-à-dire le poids du carbone seul dans le composé « gaz carbonique (CO2) ».

[2] Les émissions mondiales de Gaz à Effet de Serre sont actuellement trois fois supérieures à la capacité de la biosphère à les recycler. Comme la responsabilité historique du changement climatique incombe aux pays industrialisés, ils se doivent de diviser par 4 leurs émissions d’ici 2050, afin de tendre vers une moyenne mondiale d’émissions équitable par habitants.

[3] La tonne d’équivalent pétrole (symbole tep) est une unité d’énergie d’un point de vue économique et industriel. Elle vaut, par définition, 41,868 GJ (10 Gcal), ce qui correspond au pouvoir calorifique d’une tonne de pétrole. Elle sert aux économistes de l’énergie pour comparer entre elles des formes d’énergie différentes. Les équivalences sont calculées en fonction du contenu énergétique

Michel Bourgain

Vice-président de Plaine commune en charge de l’Environnement 
et de l’Écologie
Maire de L’Île-Saint-Denis

 

Michel Bourgain

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>