Journée mondiale du refus de la misère

17.10.08_misereVendredi 17 octobre 2008

Aubervilliers

 

Le 17 octobre 2008, journée mondiale du refus de la misère, est l’occasion de souligner l’action menée par la ville d’Aubervilliers dans le champ de la santé et du social, en direction des habitants les plus défavorisés pour l’accès aux soins et l’accès aux droits et de créer le Conseil Local de Prévention des Exclusions et de Promotion de l’Économie solidaire.

Cette initiative prendra la forme de stands d’information installés sur la place de la Mairie, entre 13h30 et 16h30, animés par des services municipaux et des associations locales.

Le programme sera le suivant :
– 13h30 : ouverture des stands
– 14h00 : intervention d’ATD Quart Monde
– 14h30 : débat microcrédit ADIGO
– 15h30 : débat insertion par l’économique REALISE
– 16h30 : lancement officiel du CLPEPES

Cette journée sera l’occasion de débattre d’enjeux de développement social et économique avec les acteurs locaux, avec des débats sur le micro-crédit (14h30/15h30 sur la place de la mairie avec ADIGO) et sur l’insertion économique (15h30/16h30 sur la place de la mairie avec REALISE).

Enfin, cette journée sera l’occasion de lancer le processus de constitution du Conseil Local de Prévention des Exclusions et de Promotion de l’Économie Solidaire (CLPEPES), sous le parrainage de Bernard SEILLIER, Président du Conseil National de Lutte contre les Exclusions et en présence de Jacques RALITE, Sénateur, ancien Ministre et ancien Maire d’Aubervilliers.

Dans le premier volet de son Contrat d’Engagements Municipal, la nouvelle municipalité a souligné sa volonté de permettre l’expression de tous et de mieux faire face aux réalités sociales.

Le volet 3 prévoit l’élaboration d’un plan de développement de l’économie solidaire, des projets de développement local et des démarches économiques favorisant les produits financiers éthiques et le commerce équitable.

La volonté de la nouvelle municipalité est de lutter plus efficacement contre les exclusions. Pour ce faire, il est nécessaire d’inventer de nouveaux modes d’échanges avec les personnes les plus désavantagées pour qu’elles prennent toutes leurs places dans la vie locale.

Cette Journée mondiale du refus de la misère est l’occasion d’appeler les associations, ceux et celles qui souhaitent s’investir dans la lutte contre les exclusions à se faire connaître auprès des services de la ville afin que ce Conseil puisse se réunir en séance plénière avant la fin de l’année 2008.

Cela doit conduire les services de l’État, les acteurs économiques et sociaux, les collectivités, à construire de nouveaux partenariats pour répondre aux attentes des plus défavorisés.

Le Conseil Local de Lutte contre les Exclusions et de Promotion de l’Économie Solidaire est une instance privilégiée de dialogue.

Il a notamment vocation à :
– reconnaître l’expertise d’usage des personnes les plus démunies et des bénéficiaires des dispositifs sociaux
– rendre plus vivante la démocratie participative en permettant aux plus démunis d’exercer leur droit à la citoyenneté
– faire partager par le plus grand nombre la nécessité de se mobiliser et d’agir contre les exclusions
– coordonner et rendre lisible les dispositifs et les niveaux d’intervention des collectivités
– moderniser et adapter les services publics pour proposer des réponses nouvelles
– approfondir les connaissances de la pauvreté en ayant une meilleure connaissance des processus d’exclusions sur le territoire

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>