“Expérimentation Éco-Habitat 2010” demande de subvention auprès de la Fondation de France

logement_ville_1Bureau communautaire

du 9 décembre 2010

 

La Fondation de France recherche des porteurs de projet souhaitant participer à une expérimentation d’éco réhabilitation ou éco construction d’habitat groupé (ou semi-groupé) à caractère social, touchant des ménages à faibles ou très faibles revenus et impliquant les bénéficiaires.

Dans le cadre de l’élaboration du PLH (Plan Local de l’Habitat) en 2009-2010, une action exploratoire en direction des ménages vulnérables est prévue pour leur proposer une réponse adaptée sans pour autant créer une nouvelle offre spécifique. Par ailleurs, Plaine Commune souhaite expérimenter la filière bois en lien avec le Plan Climat Énergie et le Plan Communautaire pour l’Activité et l’Emploi (PCAE).

Nous souhaitons donc répondre à cet appel à projets qui correspond à nos orientations. La Communauté d’Agglomération serait le mandataire d’un groupement associant l’Association Bois Insertion (animateur du projet) et l’Association ATD-Quart Monde, dont les militants seraient mobilisés (et défrayés).

Ce projet, déposé auprès de la Fondation de France, répond ainsi à 4 objectifs majeurs :

– 1. Démontrer la faisabilité économique d’une offre d’habitat de qualité adaptée aux « travailleurs pauvres », dans des conditions standard de marché et dans le « droit commun ».

– 2. Mettre en place les meilleures conditions possibles pour une appropriation de l’espace par ses bénéficiaires et ainsi en améliorer les coûts de fonctionnement et la pérennité.

– 3. En définir les modus operandi efficaces pour une duplication de ce pilote et les partager avec les acteurs d’autres territoires.

– 4. Démontrer de même la possibilité et la manière d’en faire un élément de développement économique local autour d’une filière durable et solidaire, en l’occurrence le bois. Et autant que faire se peut en proposant des emplois qualifiant à un public en insertion.

Il est prévu de mener à bien le projet lui-même sur une durée de 3 ans, afin de disposer, à l’issue de cette période, d’un pilote reproductible pour tout ou partie sur d’autres territoires

– La première année doit permettre de caractériser le public concerné, ses capacités contributives (au plan humain et financier), analyser les expériences existantes, imaginer avec nos partenariales techniques (filière bois) des solutions constructives et chercher un porteur du projet

Un partenariat sera engagé avec l’Association ATD-Quart Monde pour toute la partie concertation avec les populations cibles, en complément avec les services sociaux des villes de l’agglomération. Notre souhait est de toucher directement une vingtaine de personnes avec le pilote ; sur le territoire de la Communauté, nous estimons la population, qui pourrait réalistement être concernée par une duplication ultérieure, à plusieurs centaines de personnes.

– La seconde année permettra de finaliser la solution technique, arrêter la localisation de cette opération pilote et définir le processus de reproductibilité du pilote.

– La troisième année sera celle de la construction et de l’appropriation de l’espace par les futurs bénéficiaires.

Spécifiquement concernant le logement, l’insertion et l’éco construction à destination de populations fragiles, nous avons commencé à travailler en bilatéral notamment avec l’APIJBAT2 (entreprise d’insertion spécialisée dans l’éco rénovation), l’association bois-insertion qui mène une étude sur le même sujet pour le compte de la direction forêt bois du ministère de l’Agriculture en Île-de-France (DRIAAF), étude à laquelle participe aussi le FCBA3…

Concernant la filière bois, la Communauté travaille depuis plusieurs mois avec l’interprofession régionale, Francîlbois, dont elle est d’ailleurs adhérente, ainsi qu’avec le CNDB4.

Nos principaux partenaires traditionnels seront bien entendu sollicités pour contribuer activement au projet : les Communes, Bailleurs Sociaux, promoteurs immobiliers, CAF, État, Conseil général, Conseil régional.

La structure projet mise en place

Le projet sera piloté par la Directrice de l’Habitat de Plaine Commune. Il est animé opérationnellement par le responsable de l’association Bois Insertion. L’équipe projet associera en interne des représentants de la délégation de l’écologie urbaine et de l’insertion et l’Association ATD-Quart Monde.

Un groupe test de bénéficiaires potentiels, choisis spécifiquement parmi des personnes connaissant la grande pauvreté et le territoire de Plaine Commune, par ailleurs formées par ATD-Quart Monde. Ces savoirs de publics « cible » seraient croisés avec les enseignements de membres actifs alliés de cette Association nationale.

Des groupes de travail ad hoc par thématique.

Un comité de pilotage présidé par un représentant de la Communauté sera réuni tous les 3 mois pour les points de passage clés ; il comprendra un représentant du groupe test et de chaque groupe de travail :
– Bénéficiaires
– Architectes
– Promoteurs
– Constructeurs
– Entreprises d’insertion
– Filière bois, ….

Plaine Commune apparaît comme mandataire du groupement mais la subvention de la Fondation de France (60 000 euros), si notre dossier est retenu, sera versée directement aux associations Bois Insertion (45 000 euros) et ATD Quart Monde (15 000 euros).

Michel Bourgain

Vice-président de Plaine commune en charge de l’Environnement et de l’Écologie
Maire de L’Île-Saint-Denis

 

Michel Bourgain

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>