Défendons nos retraites ! L’Île-Saint-Denis unie

25.10.10_retraiteAdresse aux Ilodionysiens-ne-s

lundi 25 octobre 2010

 

Sarkozy s’isole sur sa position dure et injuste. Il refuse obstinément d’écouter la revendication puissante de millions de salariés et de lycéens qui veulent une réforme des retraites juste. Cette intransigeance provoque un climat lourd dans le pays.

Puisque plus de 70% des Français ne sont pas encore arrivés à le faire fléchir, il nous reste, les uns et les autres, à convaincre nos collègues de travail, nos voisins, nos parents, nos familles pour faire monter cette volonté à 75, 80, 90%.

Cela demande détermination mais aussi sang-froid, solidarité et responsabilité. L’usage de la force publique pour casser ici des piquets de grève, là pour empêcher le rassemblement de lycéens, ailleurs encore pour attiser des provocations crée un climat de tensions.

 

Attention à la division du mouvement

 

Tel un volcan en éruption, ce bouillonnement provoque des bouffées de violence que les irréfléchis ou les laissés pour compte de la société retournent contre leurs proches. De nombreuses villes de France ont ainsi subi des dégâts matériels et moraux importants. Outre les préjudices subis par les victimes, ces dégradations sont de nature à fragiliser la sympathie vis à vis des grévistes. Chacun devine que Sarkozy, à l’affût, exploitera cette fragilité pour diviser et affaiblir la mobilisation et pour gagner la bataille à l’usure.

 

Renforcer le mouvement populaire

 

A ce moment très important du conflit social, j’invite l’ensemble des adultes et des jeunes de L’Île-Saint-Denis :

– à garder confiance dans la capacité de l’initiative populaire à faire fléchir Sarkozy,

– à renforcer la lutte sous forme de manifestations, de grèves, de rassemblements, de collectes de solidarité, de discussions en familles, entre voisins, en pied d’immeubles, chez les commerçants,

– à faire preuve de ténacité et de détermination pour gagner l’épreuve de force que nous impose la poignée de multi-milliardaires qui dirige le pays,

– à veiller, en intervenant fermement le cas échéant, pour empêcher que certains ne soient tentés de profiter de la situation pour commettre des délits de proximité. Mardi 19 octobre, une jeune femme à été désarçonnée en vue de lui voler son scooter. Lundi 18, mardi 19 octobre des jeunes ont effectué des vols à la portière, quai de la Marine. D’autres ont endommagé les vitrines (boulangerie et APUD rue Méchin).

Madame, Monsieur, chers concitoyens, j’en appelle à votre esprit de solidarité et de responsabilité.

– Que chacune et chacun assume sa part de solidarité pour renforcer la puissance du mouvement populaire

– Que chacune et chacun assume sa part de responsabilité pour éviter les violences qui affaiblissent le mouvement populaire.

Michel Bourgain

Vice-président de Plaine commune en charge de l’Environnement 
et de l’Écologie
Maire de L’Île-Saint-Denis

 

Michel Bourgain

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>