Débat d’orientation budgétaire

argent_1Conseil communautaire

du 25 novembre 2008

 

Michel BOURGAIN déclare que, dans le contexte actuel de crise financière, les collectivités locales constituent des pôles de stabilité et de solidarité. Comme l’indique le rapport, 70 % des investissements publics sont à l’initiative des collectivités territoriales et la dette de ces dernières est contenue par l’interdiction qui leur est faite d’emprunter pour faire face à des dépenses de fonctionnement.

Dans le monde complexe actuel, la socialisation des collectivités territoriales démontre sa supériorité sur la concurrence libre et non-faussée. Le groupe Verts, Citoyens et Socialistes Indépendants soutient le maintien du budget à un niveau élevé, ce qui suppose d’intégrer les efforts nécessaires à l’efficacité, à répartir entre les usagers, les agents et les contribuables. Il faut aussi faire preuve de combativité à l’égard des pouvoirs publics, particulièrement de l’Etat, afin qu’ils soutiennent les collectivités territoriales, en lieu et place du désengagement actuel. A cet égard, il serait bon de demander à l’Etat de sanctionner les banques ayant distribué des produits « toxiques » aux collectivités et de débloquer une enveloppe financière pour proposer des prêts à taux zéro à ces collectivités, notamment à celles intégrant des préoccupations écologiques susceptibles de générer des surcoûts.

Michel Bourgain

Vice-président de Plaine commune en charge de l’Environnement 
et de l’Écologie
Maire de L’Île-Saint-Denis

 

Michel Bourgain

 

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>