COP 21 et aviation : le paradoxe du budget !

Encommun_98En Commun n°98

Juillet 2015

 

Deux événements d’envergure ont lieu au Bourget en 2015, l’un du 30 novembre au 11 décembre ; l’autre entre le 15 et le 21 juin.
Le premier est d’importance, c’est la Conférence mondiale sur le climat de l’ONU (COP 21) pour lutter contre le réchauffement climatique. Elle regroupera les dirigeants de 195 pays et a pour objectif de réunir les Etats membres et les représentants de la société civile des cinq continents pour réduire la production des Gaz à Effet de Serre (GES) afin de limiter le réchauffement climatique. L’Union européenne s’est engagée à réduire de 40% d’ici 2030 ses émissions de GES par rapport à leur niveau de 1990.

Le deuxième est le salon international de l’aéronautique qui se tient tous les deux ans et a pour objectif de vendre toujours plus d’avions bien qu’ils participent grandement au réchauffement climatique : un avion émet 140 g de CO2 au km/passager, contre 100 g/km pour un automobiliste et 13 g/km par passager en train. La contribution de l’aviation aux émissions de GES en Europe est estimée à 3,5%. Selon le rapport du GIEC, cette estimation serait 2 à 3 fois plus importante. Et si rien n’est fait, les émissions de ce secteur pourraient doubler, voire tripler d’ici 2050. En cause la forte croissance du trafic mondial. Notons qu’elle est aussi la résultante de politiques publiques insoutenables : absence de taxe sur le kérosène (alors que les autres carburants le sont) et existence d’un système d’échange européen de quotas de CO2 qui n’incite pas à réduire consommation et CO2, ce qui a permis en 2012 un profit supplémentaire de 1 milliard € pour les compagnies. Vols « low-cost » et jets privés ont de beaux jours devant eux alors que l’on ne cesse de fermer les lignes de train (TER) favorisant ainsi le développement d’aéroports régionaux. Et que dire de l’arrêt du salon l’aviation verte qui augurait des jours meilleurs pour le climat !

Et Bienvenue au nouveau conseiller communautaire écologiste Hakim Rachidi de la ville d’Aubervilliers.

 

Dominique Carré

Président du groupe

 

Dominique Carré

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>