CETA dire ?

Groupe des conseillers

          Écologistes et Citoyens de Plaine Commune

                                                                                                       

ob_60525f_ceta-tafta-non-jpgCETA dire ?

En juillet nous avons épuisé les ressources de notre planète. En 7 mois les humains ont consommé tout ce que la Terre peut produire en un an. Nous vivons depuis cette date à crédit. Et celui-ci ne cesse d’augmenter. En 1971 la date fatidique était le 24 décembre, en 2018 le 2 août et en 2019 le 29 juillet. Si chaque terrien adopte le mode de vie des habitants du Qatar, il faudrait plus de 7 planètes, plus de 4 pour un américain et plus de 2 pour un français.

C’est dans ce contexte que le 23 juillet l’Assemblée nationale avec 266 voix pour, contre 213 a adopté le traité de libre échange « CETA » avec le Canada. 20 ans auparavant, le 12 août 1999, José Bové, la Confédération paysanne et des écologistes démontaient au nom du respect des paysans, des consommateurs et de l’environnement le Mac Do de Millau symbole de la mal bouffe, de l’industrialisation de l’agro-alimentaire et de la mondialisation des échanges. L’objectif de ces militants : protester contre la décision de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) d’autoriser les sanctions américaines en raison du refus de l’Union Européenne (UE) d’importer des États-Unis du bœuf élevé aux hormones de croissance et aux OGM. Aujourd’hui, la France sous la présidence de Macron ratifie le traité de libre échange entre le Canada et l’UE. L’impact de ce traité est important, notamment dans le domaine de l’alimentation puisque les clauses de protection des agricultures locales sont insuffisantes tant pour les professionnels, les consommateurs que pour l’environnement. La crainte est aussi la remise en cause d’une dynamique encore en émergence favorisant une ruralité bio, soutenable et solidaire.

La réponse aux maux de ce monde (réchauffement climatique, perte de la biodiversité…) est dans le local, la proximité et le lien social. C’est à ce niveau que peuvent être conçus les instruments efficaces pour répondre aux problèmes globaux. Compter sur les écologistes pour des propositions en ce sens lors des élections municipales de 2020.

Dominique Carré

Président du Groupe des Écologistes et Citoyens

 

 

Le groupe Écologistes et Citoyens, est composé de :

Vice-présidents :Philippe Monges (L’Ile-Saint-Denis) ; Essaid Zémouri (Saint-Denis)

Conseillers territoriaux délégués :Dominique Carré (Pierrefitte), Président du groupe

Conseiller(e) territoriaux : Kader Chibane (Saint-Denis),Béatrice Geyres (Saint-Denis), Francis Morin, (Stains), Hackim Rachidi (Aubervilliers).

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>