Agenda 21 communautaire, c’est parti !!!

compte-rendu_forum_09-11-210Conseil communautaire

mardi 3 mars 2009

 

Plaine Commune se lance dans la mise en œuvre d’un Agenda 21 qui a pour particularité d’articuler un Agenda 21 communautaire et 8 Agenda 21 communaux (si toutes les villes participent).

A l’occasion de la présentation du rapport de lancement de l’Agenda 21 au conseil communautaire du 03 mars 2009, Michel BOURGAIN revient sur les raisons de la mise en œuvre d’un tel projet ainsi que sur la méthodologie et les étapes à suivre pour que cet Agenda 21 soit un modèle de participation et d’articulation entre les compétences de Plaine Commune et celles des huit villes qui composent l’agglomération.

Après un rappel des effets économiques et sociaux négatifs des dérèglements climatiques, qui touchent en premier lieu les plus démunis, Michel BOURGAIN indique que la Communauté est directement intéressée par la mise au point de l’Agenda 21. Il rappelle que le Plan communautaire de l’environnement, établi au cours de la précédente mandature, reprenait les préoccupations environnementales mais manquait de transversalité dans l’articulation des aspects environnementaux, sociaux, économiques et démocratiques.

Michel BOURGAIN présente l’Agenda 21 comme un pas supplémentaire dans la prise en compte de cette question. Il indique que la Communauté et les communes ont mis en place un atelier pour articuler la mise au point de la stratégie et du plan d’action. Michel BOURGAIN précise que le projet est entré dans une phase de pré-diagnostic avec l’Agence régionale de l’environnement et des nouvelles énergies (ARENE), afin de mettre au point un cahier des charges divisé en parties communes pour la Communauté d’agglomération et en parties relevant de chaque commune. Le document revisitera l’ensemble des orientations stratégiques déjà élaborées dans chaque secteur.

Michel BOURGAIN insiste sur l’aspect démocratique du processus, sur lequel la Communauté souhaite s’engager de sorte que l’intéressement des concitoyens, dans leurs diverses compétences, à la phase de diagnostic créé les conditions d’une participation à la phase de mise en œuvre. La méthodologie implique un processus de 18 mois, voire 24 en tenant compte de l’affinement démocratique, avec un pilotage stratégique impliquant une direction au plus haut niveau.

Michel BOURGAIN propose que le Comité de pilotage soit présidé par le président de la Communauté d’agglomération, secondé par lui-même, et la création d’une Délégation générale à l’écologie urbaine adossée au directeur général des services. En effet, Michel BOURGAIN souligne que l’Agenda 21 nécessite l’implication de partenaires plus larges tels que les bailleurs, les copropriétés, les hôpitaux ou les universités. Il définit le projet comme une mobilisation des ressources de la Communauté au service du territoire afin de promouvoir un mode de développement conciliant les besoins des générations actuelles et ceux des générations futures.

Michel Bourgain

Vice-président de Plaine commune
 en charge de l’Environnement 
et de l’Écologie
Maire de L’Île-Saint-Denis

 

Michel Bourgain

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>